Abreuvoirs pour abeilles

Que vous ayez des ruches à vous, ou des ruches prés de chez vous, il devient utile de penser à des abreuvoirs pour abeilles: il y a de plus en plus de longues périodes de sécheresses, sans rentrée de nectar => nécessité de trouver de l’eau pour le couvain, et pour réguler la température. Il y aussi des hivers plus doux durant lesquels les reines continuent de pondre d’où de nouveau nécessité de chercher de l’eau (d’autant plus que l’air est plus sec en hiver).

Du coup les pourvoyeuses d’eau cherchent un peu partout, ce qui gêne les voisins : bacs avec plantes, ou pour chats et chiens, ou chevaux et autre bétail, ou piscines … etc, et en plus les abeilles risquent de s’y noyer ou encore de s’y empoisonner (si traces de pesticides). J’ai fait de jolis abreuvoirs avec toits tôlés de ruches à l’envers et mousse humidifiée dedans, mais il faut remettre de l’eau régulièrement, trop de travail et de voyages..Puis avec abreuvoirs à poules en tôle galvanisée mais cher, et pas évident non plus.

J’en suis venu depuis un an à des tonnelets ouverts avec bouchons de liège couvrant la surface de l’eau : le niveau descend avec le temps mais ça reste opérationnel pendant des jours ou même des semaines, puis il faut y remettre de l’eau.

Un conseil : en avoir à l’ombre en été (cf 2 photos du grand), et au soleil et à l’abri des vents dominants en hiver (cf photo d’un petit, 2 jours après l’avoir posé cet hiver, pas loin des ruches).

3 réponses sur “Abreuvoirs pour abeilles”

  1. Au printemps et en été, pour 5 ou 6 ruches, 1 ou 2 bidons de 5l d’eau une fois par semaine devraient suffire (+ espacé si pluies ou miellée). Pour x fois plus de ruches, multiplier cela par x (dans ce cas j’utilise des bidons de 20l). Au moins une fois l’an, c’est bien de changer les bouchons (moisissures, ou tellement imbibés d’eau qu’ils coulent) mais je réutilise les anciens après lavage et séchage complet. Maintenant, en novembre, je déplace progressivement les bacs à un coin ensoleillé. Cet été, j’ai remplacé mes gros par plusieurs petits (plus maniables), et bien sûr j’en met beaucoup moins à l’approche de l’hiver. Quand je sais qu’à moins d’1 km il y a source ou cours d’eau et pas de problèmes plus proches (piscine, élevage..etc) je laisse faire la nature et ne met pas d’abreuvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *