Apiculture Bio : Les emplacements des ruches

1. Des emplacements de ruches en zones sauvages ou bio

Chacun de nos emplacements a été contrôlé par l’organisme certificateur pour l’obtention du label Agriculture biologique.
Nos ruchers sont installés dans de vastes zones sauvages, sans traitements chimiques persistants qui s’accumulent dans la terre, comme c’est le cas par exemple à proximité des grandes cultures conventionnelles. Nous évitons ainsi ces cultures traitées, les sites de pollutions industrielles ou chimiques, ou d’enfouissement de déchets, la proximité des autoroutes, etc…
Dans notre région nous avons la chance d’avoir la montagne  et la haute montagne, les plateaux sauvages de garrigues à romarin, et aussi de vastes forêts d’acacias ou de châtaigniers. Pour les miels issus de plantes de culture -type miel de tournesol-, nous choisissons une culture bio de plusieurs dizaines d’hectares située dans de grandes propriétés « d’un seul tenant » dédiées à l’agriculture bio. On place les ruches au milieu de cette zone et au moment de la floraison, afin que les abeilles butinent exclusivement ces fleurs-là.

Quand on ne sélectionne pas ses emplacements en fonction de ces critères, le risque est grand de retrouver dans le miel toute une panoplie de produits chimiques. Ainsi, à titre d’exemple, pour obtenir le label  Agriculture biologique (AB) pour notre miel de tournesol, l’organisme certificateur a recherché jusqu’à 153 produits chimiques dans notre miel… aucun n’a été trouvé.